Saviez-vous que l'organisation de votre clavier date d'avant 1870 et qu'il a été conçu uniquement pour que les machines à écrire puissent fonctionner?

Il est temps de changer de calèche, non ‽

BvoFRak est une disposition de clavier spécialement conçu pour rendre plus confortable, voir plus rapide, la frappe de la langue française à deux mains.

En prenant en compte, la fréquence des lettres, l'enchainement des caractères, et le positionnement des mains et des doigts sur un clavier, le BvoFraK est né!

Regardez pourquoi j'ai créé ce clavier et l'avantage qu'il offre.

Cette disposition s'installe facilement sur tous les claviers classiques Azerty sans rien changer!

jeudi 10 février 2011

SACRÉ M. MARSAN

Dans ma comparaison statistique entre les claviers Azerty, Dvorak-FR, Bépo & BvoFrak; j'en ai oublié un!
Et pas des moindres, la disposition de M. Marsan!
Pourquoi me direz-vous? Et bien tout simplement parce que je ne la connaissais pas!

Son invention date des 70's et est brevetée! Vous en aviez entendu parler, vous?
Pourtant je viens de la même région.

Toujours est-il que ce Monsieur Marsan a une philosophie première assez semblable à la mienne : maximiser la ligne centrale! Ah!, le pragmatisme de la c(h)ampagne.

J'avoue cependant avoir eu une petite sueur froide en voyant rapidement sa disposition. On a frolé le plagiat?

Ouf , non! Il n'a pas décalé la position de repos d'une touche, il n'a pas inversé les consonnes et les voyelles. Et puis au delà de la ligne centrale, le reste est assez bordé… erratique. Pas de chiffre, un k,ê,ç,ù sur la ligne supérieure, une ponctuation éparpillée et surtout ' un peu loin pour sa fréquence d'utilisation.

Pour autant, statistiquement, on est au niveau de la gestion des digrammes du Bépo ou du BvoFRak.
La « diagonale de la mort »©®™℠ (diagonale représentant le pourcentage de digrammes effectués par le même doigt) est bien meilleure que celle du Dvorak-Fr☺.

Par contre, l'équilibre d'utilisation des mains est clairement mauvaise. 46% / 54%
Avec encore un peu de travail, et surtout une organisation plus intuitive ont aurait presque sabré un millésime 75!

 Mes respects M. Marsan.

3 commentaires:

  1. On n’oubliera pas de dire que M. Marsan a calculé à la main les stats de son corpus (sans son tableur dernier cru, sans ordi) ! Il faut donc relativiser sur le fait que « l’équilibre des mains est mauvais » : c’est déjà bien mieux qu’en azerty.

    RépondreSupprimer
  2. Il est vrai que je n'ai peut être pas assez insisté sur le travail de fourmi qu'a du être la création de stat.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai connu monsieur Marsan quand j'étais enfant.
    et j'ai visité sa maison de Vernon qui était remplie d'inventions.
    j'ai hérité d'un poste d'apprentissage du clavier marsan. C'est une table métallique sur laquelle est montée une machine Japy avec un clavier marsan + quelques gadgets "d'époque" comme un cache clavier, un tableau avec des lettres en pastilles magnets qui se collent sur un dessin de clavier en métal et même un néon pour éclairer le tout, des rouleaux pour reposer les poignets etc...
    je voudrais donner ça à un connaisseur.
    en effet ça m'encombre mais je ne vais quand même pas le jeter.
    et en venant sur ce blog, j'ai cru comprendre que j'étais en présence d'authentiques connaisseurs...

    RépondreSupprimer